Jeunes / Délinquance

Dossiers
Protection judiciaire de la jeunesse • À 20 ans, les CEF fragiles… malgré les millions

N° 1327 du 15 novembre 2022

Ces dernières décennies, la délinquance juvénile n’a pas augmenté mais la société ne perçoit plus les jeunes en conflit avec la loi comme une jeunesse en danger. Dès lors, les centres éducatifs fermés satisfont un désir de se protéger plus que de les protéger. Vingt ans après leur création, l’argent public afflue quand leur capacité à répondre aux besoins des adolescents confiés par les juges, reste à démontrer.

Dossiers sur le même thème


Critiques de livres (accès libre) sur le même thème


Décryptage sur le même thème


Angle droit sur le même thème


Matière à pensées sur le même thème


Œil et oreille sur le même thème


Paroles de juristes sur le même thème