Le 16 octobre 2003 | Dossiers

Et si les CER étaient utiles ?

Propos recueillis par Anne Bretaudeau et Julie Guilbault

Thème : Délinquance

Le CER est un très bref moment de la vie d’un jeune en grande difficulté sociale explique Martial Chenut qui dirige Parenthèses à Saint-Gaudens dans la Haute-Garonne. La condition indispensable pour réussir ce passage, précise-t-il c’est de disposer de professionnels bien dans leur peau. Ces éducateurs s’appuient sur un programme riche en apprentissage de vie fait de semaines de travail sur des chantiers, de sports de combat et collectif, de séjours en mer, en montagne, au fin fond du Maroc.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner