| Dossiers

La médiation famille-école-cité

Katia Rouff

Thèmes : Délinquance, Médiation

À Argenteuil, l’association Le Valdocco mène une action éducative auprès des enfants et des jeunes de la cité du Val d’Argent et des environs. Elle crée des ponts entre les différents lieux d’éducation de l’enfant : la famille, l’école et la cité. Le fonctionnement est inspiré de la pédagogie salésienne initiée par Jean Bosco au XIXe siècle. « L’éducateur travaille à la relation de confiance avec le jeune rencontré, il fait alliance avec lui. Il ne le réduit jamais à ses comportements présents mais l’inscrit dans un projet d’avenir » explique Jean-Marie Petitclerc, directeur de l’association

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Portons un autre regard sur la violence des jeunes !

Les adolescents connaissent essentiellement la famille, l’école et la rue. Ces trois lieux de vie principaux sont aujourd’hui en difficulté dans leur rôle d’éducation. Ce n’est pas que les parents, les enseignants et les éducateurs soient moins performants qu’autrefois. Mais, c’est le climat de notre société qui rend plus difficile le processus éducatif : le laxisme, le mauvais exemple et le pessimisme de l’adulte « insécurisent » l’adolescent. Or éduquer, c’est à la fois faire sortir de la toute-puissance et donner une position de sujet. C’est en tout cas pour cette attitude éducative que plaide Jean-Marie Petitclerc, personnalité originale du secteur social, à la fois prêtre et éducateur spécialisé, directeur de l’association, Le Valdocco à Argenteuil

Lire la suite…