L’Actualité de Lien Social RSS


3 mars 2022

► LE BILLET de Ludwig • Contre la guerre, l’internationalisme

En ces temps de guerre, une question : le travail social est-il internationaliste ? L’internationalisme, au sens politique, est décrit comme un mouvement qui souhaite la fin des confrontations entre nations et entre classes sociales, recherchant la solidarité internationale et s’opposant aux guerres entres les peuples, au racisme et au nationalisme. Du point de vue institutionnel, l’internationalisme recherche une organisation du monde fondée sur des accords et des échanges entre des (...)


2 mars 2022

✊ Travail social en colère • Témoignages

Par Aurélie, Agent de Service Intérieur en Institut médico-éducatif
" J’ai été embauchée en 2003 en CDI à mi-temps, puis à temps plein. Mon salaire de départ était en dessous du SMIC. On s’occupe de tout l’aspect matériel lié à notre secteur (commandes, réapprovisionnement, etc), de l’entretien des locaux, du linge. La lingerie n’est pas aux normes, le matériel défectueux n’est pas réparé. Je gagne 1300 euros par mois au bout de 17 ans. J’estime que le travail que je fournis mérite un meilleur salaire. On ne (...)


2 mars 2022

✊ Travail social en colère • Assimilé-e-s fonctionnaires

Par Marie-Claire, du Collectif 320000 Invisibles
Ma banquière est sympathique. C’est elle qui m’a appris que, pour la banque en tout cas, je suis « assimilée fonctionnaire », ce qui me donne accès vous vous en doutez, à tout un tas de privilèges hallucinants...
En vrai, je suis éducatrice spécialisée dans un IME, salariée d’une association à but non lucratif, à laquelle l’État délègue cette mission de service public qu’est l’accompagnement des personnes handicapées.
Je suis donc « assimilée fonctionnaire (...)


2 mars 2022

📝 Tranche d’éduc’ : Syndrome de l’institution.

Avant lui je connaissais le syndrome de Stockholm, de l’imposteur, de Diogène, d’Asperger et même de Peter Pan et voilà que j’en découvre un nouveau... Et pourtant, mon ignorance aurait préféré être préservée.
Placé, déplacé, replacé chez nous depuis un an, ce p’tit gars de dix ans erre sans but. Ballotté d’unités en services, cabas en main, il vivote et feint d’aller bien. Pourtant ses yeux s’assombrissent, son petit ventre s’arrondit, ses mots se brouillent, ses gestes s’empâtent, sa force s’amoindrit, sa (...)


1er mars 2022

🖋 la plume de Célia Carpaye • La guerre et puis

Et puis il y a eu ce jour de février 2022 où des familles regardèrent les oiseaux assassins tomber sur leur ville, leurs maisons, leurs édifices, familles qui fuyèrent vers des frontières moins hostiles ou qui se réfugièrent dans des couloirs de métro quand elles ne décidèrent pas de prendre les armes pour se défendre coûte que coûte. Il y a eu ces jours de février 2022 où le monde entier se tourna vers l’Est, tantôt sidéré, tantôt effrayé, formulant avis et hypothèses sur l’incertitude d’une guerre à peine (...)


1er mars 2022

► LE BILLET de Vince • « Pas là par hasard », vraiment ?

De vous à moi, je dois bien avouer que je ne sais pas trop ce qui m’a conduit vers le métier d’éduc. Le premier truc qu’on m’a dit en formation (c’est un grand classique introductif des filières sociales) c’est : « vous n’êtes pas là par hasard ». Bien. Alors cherchons quel déterminisme social a bien pu me pousser sur les bancs de l’école d’éducs. Au secours Bourdieu ! Eclaire-moi ! Une vocation ? Je ne crois pas. Pour dire la vérité, j’ai même le souvenir d’une enfance et d’une adolescence à tendance plutôt (...)


28 février 2022

■ ACTU - Exposition : chants d’exil

À Paris, le Conservatoire des arts et métiers (Cnam) présente « Douce France : des musiques de l’exil aux cultures urbaines ». Une exposition sensorielle, solaire et ludique dédiée au métissage culturel autour de la personnalité de Rachid Taha. Cet artiste engagé a donné ses lettres de noblesse au rock arabe. L’exposition permet de traverser de décades en décades les années 60, 70, 80 et 90.
Années 60. Le cabaret El Djazair, Les Nuits du Liban, Les Nuits d’Alger, La Maison Blanche, La Casbah, La (...)


25 février 2022

■ ACTU - Éducateur spécialisé - Victoire aux Prud’hommes

Nous en parlions dans le numéro 1303 de Lien Social : Boris Mollet, éducateur au sein du service d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) La Roselière à Stains (Seine-Saint-Denis), avait été brutalement licencié en 2020. Au centre du conflit avec sa hiérarchie, une réunion d’équipe durant laquelle il évoque son malaise face à la politique managériale. Selon lui, celle-ci est portée uniquement sur les chiffres, dans une logique de contrôle des équipes éducatives. L’éducateur manque d’autonomie, se (...)


25 février 2022

🖋 Autoportrait de travailleur social • Flore Lempereur, éducatrice spécialisée, Unité des informations préoccupantes, Nice.

« Il y a des ressources au fond de chacun. Faut juste être le regard qui les détecte »
Quel mot associez-vous spontanément au travail social ?
Ressources, ce sont mes amis, ma famille, mes amours, mes souvenirs, mes silences, dans lesquels je me plonge après chaque journée de boulot. Cela pour pouvoir recommencer le lendemain. Ressources, parce qu’il y en a au fin fond de chacun. Faut juste être le regard qui les détecte.
Pour quelles raisons avez-vous choisi votre métier ?
Par reconversion (...)


24 février 2022

► LE BILLET d’Olyric • Le lever du Ditep !!!

Par Olyric, Poetic social club
Il est à peine 8h. L’heure où le DITEP dort encore ou se réveille doucement. L’heure où il fait bon passer dans le parc, entre les petites unités de vie, les quelques espaces fleuris et les quelques tanières des lapins qui veillent sur notre institution lorsqu’elle est fermée ou en vacances…. Le lever du DITEP, c’est le calme, en pause souffrance, comme un lieu ordinaire, comme de l’autre côté de la rue ou presque. Cette heure où il est bon d’être là, témoin d’un (...)