| Critiques de livres

Le prix de chaque jour

Mireille Disdero


Éd. Le Muscadier, 2019, (152 p. – 12,50€)

Thèmes : Souffrance, Hôpital

Résilience hospitalière
Avoir un accident de la route au retour des vacances n’est pas facile à vivre surtout quand on a seize ans. Heureusement, les conséquences ne sont pas dramatiques. Mais quand l’opération chirurgicale qui doit vous remettre sur pied se termine mal, c’est encore plus angoissant. À son réveil, Laurie se regarde dans la glace et c’est le choc : toute la moitié de son visage est paralysée.
Une longue rééducation va être nécessaire sans garantie de réussite. S’opère alors un tri entre ses amis : les uns la délaissent, les autres la soutiennent. La vie de l’hôpital avec ses moments de déprime et de désespoir, mais aussi ses soignants attentionnés et ses rencontres peu communes, sont au coeur d’un roman tout à fait réjouissant, rempli d’optimisme et d’une intense humanité.
La démonstration est faite ici que d’une situation difficile et douloureuse peut potentiellement naître un nouveau départ, donnant tout son sens à la vie.

Jacques Trémintin


Dans le même numéro

Critiques de livres

Julie Jézéquel et Baptiste Miremont,

L’école me déteste,

Hervé Mestron

Je suis venu te chercher

Alain Bellet

Russian express

Jean-Luc Luciani

Barjoland

Fanny Vandermeersch

Phobie

Julia Billet et Manon Ficus

Des feuilles et des branches

Shigematsu Narumi

Running Girl, tome 1

Dominique Corazza

Temps de cerveau disponible

Isabelle Chaumard

Le sacrifié de Castelluccio

Philippe Pourtalet

Il minuscule

Philippe Amar

Le petit roi du monde