L’Actualité de Lien Social RSS


7 janvier 2022

🖋 Autoportrait de travailleur social • Vincent Pallard, éducateur spécialisé dans un service d’accompagnement éducatif à domicile intensif dans l’Indre-et-Loire, formateur occasionnel et auteur (1)

« Mon contexte d’intervention m’a demandé polyvalence, tricotage et sens de l’innovation pour continuer à m’ajuster aux réaménagements restrictifs de mes institutions. Tout en bricolant de nouvelles stratégies pour répondre à la demande des personnes »
Quel mot associez-vous spontanément au travail social ?
Tant de mots me viennent à l’esprit pour définir mon métier que je n’en vois aucun dans mon champ lexical capable d’illustrer la singularité que je lui prête. Je m’attarderai donc sur une compétence (...)


7 janvier 2022

► LE BILLET de Jacques • Bonne année, Monsieur le Président !

Par Jacques Trémintin, Travailleur social hier, aujourd’hui, demain « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer à le faire jusqu’au bout » a déclaré Emmanuel Macron, provoquant une indignation sélective …
Car, Monsieur le Président, depuis bientôt cinq ans, vous n’avez cessé d’emmerder :
… les soignants, dont les conditions ont continué à se dégrader,
… les travailleurs sociaux à qui vous avez refusé le bénéfice du Ségur,
… les chômeurs, dont un million voient leurs (...)


6 janvier 2022

► LE BILLET de Ludwig • Aide et compassion

Un temps intervenant social en CADA (1), j’ai eu devant moi des personnes qui avaient faim, parce que leur carte de paiement OFII (2) avait été bloquée. Composant alors sans fin le fameux numéro vert, je n’entendais que des « tapez 1 », « tapez 0 » au bout du fil du 0800. « J’ai faim Ludwig, comment je fais pour manger ? » « Je vais appeler le CCAS pour des tickets d’aides. » « Allô, non, il faut demander au PMS (3), qui après constitution de dossier, nous oriente les personnes. » « Allô, ici le PMS (..) (...)


5 janvier 2022

📝 Tranche d’éduc’ : Bonne année bien sûr

par Ingrid Romane
Mes premiers mots ici… Autant poser le décor, s’ancrer sans plus tarder dans la réalité d’une éducatrice de foyer particulièrement sensible aux turbulences ambiantes. Cette fin d’année fut à l’image des mois passés, teintée de covid et de confinements. Entre stupeur à l’annonce d’une nouvelle vague intramuros ; angoisse à la perspective de l’enfermement à venir ; banalisation face à la rengaine incessante et mobilisation pour pallier encore les difficultés imposées, l’année s’est (...)


4 janvier 2022

🎥 - CINÉMA : Traverser

Un documentaire écrit et réalisé par Joël Akafou.
77 minutes.
En partenariat avec Médecins du monde.
Un dossier pédagogique peut être téléchargé par les enseignants et éducateurs : en cliquant ici
Sortie 5 janvier 2022
Illusions perdues
Il est ivoirien, a survécu à la traversée méditerranéenne, vit en Italie, rêve de France. Il est résolu à affronter la faim et la soif, la neige, la police. Réfugié ivoirien en Italie, le mal nommé Bourgeois doit — et veut — quitter son « campo » turinois, où il (...)


4 janvier 2022

■ ACTU - Prévention spécialisée : en Ardèche, un service en sursis

Parvenir à mobiliser 250 personnes pour défendre la prévention spécialisée un 21 décembre en Ardèche, ça parait a priori compliqué. C’est pourtant mission accomplie, en grande partie grâce à la nouvelle majorité de droite du conseil départemental. L’appel au rassemblement devant de l’hôtel du département à Privas lancé par Sud santé sociaux, la CGT action sociale et la CNT, a fait le plein. Cette mobilisation fait suite à la suppression de la subvention destinée à l’Association départementale pour la sauvegarde (...)


3 janvier 2022

🎥 - CINÉ : Mes frères et moi

Un film de Yohan Manca. 1 h 48. Librement inspiré de la pièce de théâtre « Pourquoi mes frères et moi on est partis » de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre (Éditions Les Solitaires intempestifs). Avec Judith Chemla, Dali Benssalah, Sofian Khammes, Moncef Farfar, Maël Rouin-Berrandou. En compétition au premier festival du film de société de Royan (9 – 12 décembre 2022) - Sortie 5 janvier.
Le grand art des quartiers
Dans un quartier populaire en bord de mer, quatre frangins tentent au mieux de (...)


21 décembre 2021

► LE BILLET de Vince • Ce que l’on sème

On me demande de remplir des grilles, d’évaluer, de chiffrer mon travail dans une temporalité qui ne correspond en rien à la réalité de l’action sociale. Je m’explique. Le temps politique c’est le temps d’un mandat. Les pouvoirs publics, pour justifier de la pertinence de leurs investissements, réclament donc des bilans dans le cadre de leur propre réalité temporelle. À échéance d’un mandat, c’est-à-dire à relativement court terme, ils doivent être en capacité de rendre compte de l’impact de leurs (...)


17 décembre 2021

■ ACTU - Personnes sans-papiers : sans droits ni toit

Le 9 décembre, la Fondation Abbé Pierre a présenté la première étude consacrée au mal logement des personnes étrangères dites en situation irrégulière. Sans surprise, la précarité administrative freine l’accès au logement et à la régularisation.
« J’ai vécu sept ans sans-papiers. Vous imaginez attendre le droit de vivre pendant sept ans ? C’est vraiment long, tu ne peux pas te projeter, pas avoir une vie de famille, pas avoir un logement à toi », témoigne Ahmed dans cette étude (1). « Nous sommes allés à la (...)


17 décembre 2021

🖋 Autoportrait de travailleur social • Kevin Louineau, éducateur spécialisé en maison d’enfants à caractère social en Loire-Atlantique.

« Au lycée, j’ai pris quelques renseignements et le métier d’éducateur est apparu. J’ai posé un mot sur une façon d’intervenir, une fonction, une vocation même »
Sur cette photo je suis en camp à la montagne avec les jeunes accompagnées. Un vrai moment de partage et de plaisir.
Quel mot associez-vous spontanément au travail social ?
Disponibilité.
Pour quelles raisons avez-vous choisi votre métier ?
Ça remonte au Lycée. J’étais toujours à l’écoute de ceux qui avaient besoin de se confier et qui (...)