L’Actualité de Lien Social RSS


26 juin 2017

À Marseille, une maison de répit, alternative aux soins sous contrainte

Marseille poursuit son cheminement vers un traitement humanisé de la folie. Depuis janvier 2017, une expérimentation se déroule dans un immeuble du centre-ville pour inventer une maison de répit. L’idée est de procurer un lieu contenant, rassurant, rassérénant pour éviter l’hospitalisation sous contrainte en cas d’épisode délirant. Actuellement, quand une personne décompense, la réponse consiste le plus souvent à enfermer, soit en hôpital psychiatrique, soit en prison. Cette proposition alternative végète (...)


23 juin 2017

La prévention de la radicalisation fait débat

La lutte contre la radicalisation, au cœur de l’actualité depuis plusieurs années, demeurera certainement un axe majeur de la politique gouvernementale. Elle est toutefois loin de faire l’unanimité, tant sur la conception de la radicalisation que sur les prises en charge et les méthodes employées.
Dans un « Avis sur la prévention de la radicalisation » paru fin mai, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) estime que les différentes mesures adoptées dans le plan d’action (...)


20 juin 2017

Yvelines : « zéro sans solution » et... zéro social ?

Les Yvelines s’apprêtent à accueillir une superstructure dédiée au handicap. Lancé le 18 mai, l’appel à projet vise la création d’une « plateforme interdépartementale d’hébergement et de services pour adultes avec troubles du spectre autistique et pour adultes avec handicap psychique ».
Le futur gestionnaire devra prendre en charge un foyer d’accueil médicalisé (66 places pour des personnes autistes et 50 places des personnes ayant des troubles psychiques), un service d’accompagnement médico-social pour (...)


14 juin 2017

La protection de l’enfance demande protection

« Vous êtes là pour nous protéger, mais vous ne pouvez même pas vous protéger vous-mêmes » . Formulé par une jeune du foyer d’accueil d’urgence départemental des Hauts-de-Seine, ce constat résume l’impuissance du personnel de l’établissement. Une partie de l’équipe a constitué le collectif ASE92 pour lancer une pétition le 31 mai dernier et pousser les autorités de tutelles à prendre les décisions qui s’imposent.
Elle décrit depuis un an une situation qui se dégrade, la violence qui monte et les arrêts maladie (...)


12 juin 2017

Calais : les associations sous pression

« C’est le degré zéro de l’accueil, pire c’est la chasse aux exilés et la mise sous pression des associations qui les aident. » Vice-président de l’Auberge des migrants, François Guennoc résume ainsi la situation à Calais. Depuis le début de l’année, après le démantèlement de la « jungle » à l’automne, les exilés majoritairement Afghans, Erythréens, Ethiopiens et Soudanais reviennent. « Depuis octobre et le démantèlement de la jungle, la seule consigne pour les forces de l’ordre est d’empêcher les points de (...)


9 juin 2017

Même la Poste se paye sur le social…

Tout se paye ma p’tite dame, même l’attention du facteur, à en croire la nouvelle offre de service du groupe La Poste : « Veiller sur mes parents ». Derrière cet intitulé bienveillant, un produit destiné à rompre l’isolement des personnes âgées. Moyennant un abonnement de 39,90 euros par mois, avec une promotion de lancement à moitié prix, le facteur prendra dix minutes de son temps pour discuter avec une personne âgée une fois par semaine.
L’offre est modulable, pouvant atteindre six visites (...)


6 juin 2017

Le manifeste « Vieux et chez soi » fait réagir

« Si nous sommes nombreux, nous serons plus forts pour chercher ensemble et inventer une autre façon de concevoir un accompagnement solidaire et fraternel jusqu’au bout de la très grande vieillesse ». Relayé par Libération le 25 mai, le manifeste Vieux et chez soi réunit plus de 90 personnalités insatisfaites « de la façon dont notre société organise aujourd’hui l’accompagnement jusqu’au bout de la vieillesse ». Intellectuels, médecins, artistes, politiques, associatifs : les signataires déplorent (...)


2 juin 2017

Marseille : plainte des travailleurs sociaux contre le département

« Nous avons obtenu plus en deux jours qu’en sept ans de revendications » constate Valérie Marque, déléguée CGT du secteur socio éducatif au Conseil départemental des Bouches-du-Rhône.
Le 29 mai, les travailleurs sociaux de l’Aide sociale à l’enfance en grève ont dénoncé le manque de moyens et porté plainte contre l’État et le département pour violences volontaires sur mineurs. Le soir, les grévistes faisaient le « siège » de l’hôtel du département. Rebelote le lendemain matin.
Adolescent à la rue
Leurs (...)


29 mai 2017

Travail social : la mixité, à tout petits pas

Le chemin vers l’égalité professionnelle entre hommes et femmes est encore long, comme le montre la récente étude menée par l’IGAS et l’IGAENR* sur l’évaluation des actions publiques en faveur de la mixité des métiers. Emploi des femmes concentré sur les métiers moins qualifiés et moins rémunérés que les hommes, choix d’orientation plus restreints que ces derniers, conciliation vie personnelle et professionnelle complexe.
Ségrégation sexuée
Dans ce domaine, la mixité dans le travail social est parlante : (...)


24 mai 2017

Sur la Croisette, comme sur des roulettes

C’est l’autre festival de Cannes : depuis dimanche et jusqu’au 26 mai, le huitième Festival international du court-métrage Entr’2 marches, sur le thème du handicap, s’invite sur la Croisette. Une soixantaine de films portent les ambitions de cet événement : valoriser la création audiovisuelle sur le thème du handicap, offrir aux spectateurs un autre regard sur le sujet, améliorer les liens sociaux autour de la personne en situation de handicap et sensibiliser le public.
Projections et débats
Quand (...)