N° 1293  | du 13 avril 2021

Dossier

Mineurs non accompagnés • Déboutés de l’enfance

En arrivant en France, les mineurs non accompagnés doivent prouver leur minorité devant des évaluateurs afin d’obtenir une prise en charge par l’aide sociale à l’enfance.
Sans cette connaissance, ils se retrouvent dans un no man’s land, ni majeurs, ni mineurs. Associations et bénévoles plaident en faveur d’une présomption de minorité, plus protectrice.

  • Social actu
  • La plume de Célia Carpaye
    • Le confort de la zone
  • L’humeur de Jacques Trémintin
    • En même temps !
  • Sur le vif d’Étienne Liebig
    • Groupes non mixtes
  • Tribune des résistances
    • Réquisition citoyenne • Une solidarité émancipatrice
  • Dans Lien Social il y a 30 ans
  • La fabrique du social
    • Universités • Le grand malaise
  • Paroles de métiers
    • Comment nommer la personne accompagnée ?
  • Matières à pensées
    • Éduquer l’autre, c’est travailler sur soi
  • Dossier : Mineurs non accompagnés
    • Déboutés de l’enfance
    • Reportage
      - De l’errance à l’espoir
    • Entretien avec Michel Caron
      - Une protection de l’enfance au rabais
  • Échos du terrain
    • Une éduc au collège
  • Espace du lecteur
    • Lettre d’une rêveuse
    • Les paradoxes du moment
  • Offres d’emploi
  • L’œil et l’oreille
  • Livres
  • Théâtre
    • Que faut-il dire aux Hommes ?
  • Film
    • Fils de Garches

Tribune des résistances

Réquisition citoyenne • Une solidarité émancipatrice

Dans les quartiers nord de Marseille, la réquisition citoyenne d’un ancien McDo permet le développement d’un réseau d’entraide entre habitants.

Lire la suite…

Fabrique du social

Universités • Le grand malaise

Le constat est unanime : de nombreux étudiants vont mal. De l’autre côté de l’écran, des enseignants désemparés se sentent impuissants. À l’université de Lille, si des enseignants interpelés par leurs étudiants établissent un lien avec les services d’accompagnement social, ces initiatives individuelles ne s’inscrivent pas dans un protocole établi. Des ponts restent à construire.

Lire la suite…

Dossiers

Mineurs non accompagnés • Déboutés de l’enfance

En arrivant en France, les mineurs non accompagnés doivent prouver leur minorité devant des évaluateurs afin d’obtenir une prise en charge par l’aide sociale à l’enfance.
Sans cette reconnaissance, ils se retrouvent dans un no man’s land, ni majeurs, ni mineurs. Associations et bénévoles plaident en faveur d’une présomption de minorité, plus protectrice.

Lire la suite…

Reportage • De l’errance à l’espoir

La ville de Nantes expérimente un dispositif d’accueil en faveur de mineurs non accompagnés (MNA) dont la minorité n’a pas été reconnue par l’aide sociale à l’enfance (ASE) et qui, jusqu’alors, n’avaient aucune protection.

Lire la suite…

Entretien avec Michel Caron • Une protection de l’enfance au rabais

Sorti en octobre 2020, le rapport «  Les enfants de l’exil  » dresse un état des lieux afin d’établir une charte nationale de l’accueil et de l’accompagnement des mineurs non accompagnés. Une urgence au vu des constats.

Lire la suite…

Matière à pensées

Éduquer l’autre, c’est travailler sur soi

Quelle autre profession est capable de s’auto-analyser avec autant d’humour et de lucidité ? Cette auteure passe au crible les savoir-faire/savoir-être des éducateurs, sans concession.

Lire la suite…

Échos du terrain (accès libre)

Une éduc au collège

Les Assistants d’éducation (AED) coordonnés par les Conseillers principaux d’éducation (CPE), incarnent au sein de la «  Vie Scolaire  » une forme de pôle éducatif. Proches du quotidien des jeunes, dans les meilleurs et dans les pires moments, il leur est demandé d’assumer ce «  métier impos­sible  » sans formation. Et avec une éducatrice spécialisée en renfort ?

Lire la suite…

Paroles de métiers

Comment nommer la personne accompagnée ?

Se moquant de l’euphémisation envahissante, Coluche expliquait qu’il ne fallait plus dire aveugle mais «  mal-voyant  », sourd mais «  malentendant  », chômeur mais «  demandeur d’emploi  ». Et de rajouter : plus traiter de connard mais de «  mal comprenant  ». À propos, dans le social, comment fait-on ?

Lire la suite…

Espace du lecteur (accès libre)

Lettre d’une rêveuse

À l’heure où l’on a encore envie de rêver,
je partage mes doutes et mes espoirs en croisant
le regard des enfants placés… et le mien.

Lire la suite…

Les paradoxes du moment

Les temps sont durs pour le travail social. Le contexte sanitaire nous impose distanciation sociale et gestes barrière alors que notre outil de travail c’est le lien. Comment rassurer quand une main tendue devient une menace ? À quoi bon sourire (...)


Œil et oreille

Théâtre • Spiritualité, liberté, humanité

Après les ex-détenus d’Une longue peine (LS n° 1214) et les personnes transgenres de Trans (més enllà) (LS n° 1244), le metteur en scène Didier Ruiz clôt un triptyque qui met en lumière des invisibles de nos sociétés avec Que faut-il dire aux Hommes ? (...)

Film • Road-movie à hauteur de fauteuil

« Pour une fois, nos images sur nous-mêmes. Nos souvenirs par nos voix.   » Ainsi débute Fils de Garches, un film de Rémi Gendarme-Cerquetti. L’auteur réalisateur, en situation de handicap, a fréquenté enfant l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92), un (...)


Critiques de livres

Sébastien Ponnou et Christophe Niewiadomsky (sous la direction)

Pratiques d’orientation clinique en travail social

Isabelle Astier et Arezki Medini

Sociologie de l’intervention sociale,