N° 1293 | Le 13 avril 2021 | Myriam Léon | Dossiers

Mineurs non accompagnés • Déboutés de l’enfance

Thèmes : Protection de l’enfance, Immigration

En arrivant en France, les mineurs non accompagnés doivent prouver leur minorité devant des évaluateurs afin d’obtenir une prise en charge par l’aide sociale à l’enfance.
Sans cette reconnaissance, ils se retrouvent dans un no man’s land, ni majeurs, ni mineurs. Associations et bénévoles plaident en faveur d’une présomption de minorité, plus protectrice.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Reportage • De l’errance à l’espoir

La ville de Nantes expérimente un dispositif d’accueil en faveur de mineurs non accompagnés (MNA) dont la minorité n’a pas été reconnue par l’aide sociale à l’enfance (ASE) et qui, jusqu’alors, n’avaient aucune protection.

Lire la suite…

Entretien avec Michel Caron • Une protection de l’enfance au rabais

Sorti en octobre 2020, le rapport «  Les enfants de l’exil  » dresse un état des lieux afin d’établir une charte nationale de l’accueil et de l’accompagnement des mineurs non accompagnés. Une urgence au vu des constats.

Lire la suite…