Société / Relations

Critiques de livres
Le mythe de la virilité

N° 1228 du 1er mai 2018

L’homme n’est homme que parce qu’il arbore les attributs triomphants de sa virilité. La mythologie, la cosmologie, la métaphysique, la religion et la science ont imaginé deux pôles diamétralement opposés. D’un côté la femme passive et inconstante, fragile et faible, au caractère doux et aimant, gouvernée (...)

Critiques de livres sur le même thème