N° 1261 | du 12 novembre 2019

Critiques de livres

Le 12 novembre 2019

De l’insertion à l’exlusion - le cas des CHRS

Claire Fleury-Gorkowski


Éd. L’Harmattan, 2019 (179 p. – 19 €) | Commander ce livre

Thème : Pratique professionnelle

Exclure les exclus

Comment comprendre qu’une structure dédiée à la lutte contre l’exclusion la pratique elle-même ? L’auteure s’y essaie avec pertinence. Les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) ont pour fonction l’accueil,
le soutien et l’accompagnement d’adultes sans logement, avec ou sans ressources, présentant des difficultés d’adaptation à la vie active et d’insertion
sociale et professionnelle. Le fondement de l’action menée ? Leur permettre d’accéder dans les meilleurs délais à un logement et un travail de droit commun. Mais ils sont soumis à une injonction paradoxale : ils doivent se montrer le plus autonomes possible tout en se soumettant au dispositif
proposé. Or l’errance produit un état psychique bardé de mécanismes de défense amenant souvent à fuir une relation d’aide jugée plus ou moins menaçante. Nombre de professionnels se sentent impuissants et démunis face à l’échec de leur action, dû au manque d’adhésion minimale attendue. Mais loin de remettre en cause leur pratique, ils sont prompts à incriminer la responsabilité personnelle des personnes accompagnées, accusées de ne pas respecter le contrat de séjour, d’abandonner le lieu d’hébergement ou encore de manquer de façon grave et répétée au règlement
de fonctionnement. Ce qui revient à répondre en miroir aux problématiques de l’exclusion.

Jacques Trémintin


Dans le même numéro