N° 1008 | du 3 mars 2011 | Numéro épuisé

Dossiers

Le 3 mars 2011

Une photographie des Sessad

Jacques Trémintin

Le CREAI des Pays de la Loire a adressé un questionnaire aux 418 Sessad qui avaient donné leurs coordonnées, en vue de l’inscription aux journées : 252 d’entre eux ont répondu, 240 réponses ont été traitées.

L’état des lieux donne 75 % des services travaillant en direction d’une population d’enfants et d’adolescents souffrant de handicap mental, 46 % gérant moins de 30 places et 85 % moins de 60 places. Leur lieu d’intervention est à 62 % un établissement scolaire ou de formation professionnelle. Le domaine dans lequel ils agissent est à 68 % d’ordre éducatif et social et seulement 33 % d’ordre thérapeutique. Leur mode privilégié d’interaction est individuel dans 75,8 % des cas.

Pour ce qui est de leurs perspectives d’avenir, 77 % imaginent l’évolution des relations avec les parents qui se montreront plus exigeants et plus demandeurs d’une intervention éducative voire technique, au sein des familles ; 73 % s’attendent à un accroissement de la capacité d’intervention et 46 % à l’ouverture vers de nouveaux publics (autisme, troubles de l’apprentissage dont dyspraxie, dyslexie…) ; 71 % pensent que les Sessad vont s’orienter vers la polyvalence. Les séances qui se développeront seront collectives pour 72 %, thérapeutiques pour 53 %. Les collaborations qui s’approfondiront seront celles avec l’Éducation nationale pour 46 % et avec la pédopsychiatrie pour 24 %. Enfin, si 98 % des salariés ont le diplôme d’éducateur spécialisé et moins de 1 % est assistant de vie scolaire, c’est bien ce dernier cadre d’emploi qui est appelé à se développer pour 22 %.


Dans le même numéro

Dossiers

Les Sessad au cœur de la coordination

Éliane Corbet, directrice technique du CREAI Rhône-Alpes, nous montre comment les Sessad seront de plus en plus amenés à jouer un rôle d’interface entre les usagers et les différents intervenants.

Lire la suite…

Agir au plus près de l’enfant : un Sessad dans l’école

En intégrant une classe d’inclusion scolaire à Nantes, le Sessad de l’association Arria est l’illustration d’une collaboration réussie entre l’Education nationale, la MDPH, la municipalité et une association du médico-social.

Lire la suite…

Les Sessad sont-ils l’avenir du travail social ?

Créés voici quarante ans, les services d’éducation spéciale et de soins éducatifs à domicile (Sessad) prennent depuis quelques années une importance nouvelle dans le paysage médico-social. Ils sont au cœur des mutations à l’œuvre dans le secteur où on assiste à un éclatement des prises en charge. Ils pourraient devenir des chefs d’orchestre mandatés pour mettre en cohérence les différents lieux fréquentés par l’usager. Les 9èmes journées nationales des Sessad, à Nantes les 25 et 26 novembre 2010, ont fait le point sur l’évolution de ces services.

Lire la suite…