N° 1284 | Le 24 novembre 2020 | Critiques de livres

Travailleurs sociaux : manuel de l’observation sociale,

Pascal Le Rest


Éd. L’Harmattan, 2020 (208 p. – 21,50 €) | Commander ce livre

Thèmes : Protection de l’enfance, Pratique professionnelle

Observer avant d’agir

Chaque territoire, sur lequel intervient une équipe de prévention spécialisée, est délimité par des frontières marquées par une construction mentale, avec ses objets propres, ses signes distinctifs et ses symboliques uniques. Le premier travail à accomplir pour les professionnels, c’est de le rendre intelligible, analysable et familier, en ne se contentant pas d’identifier ses problématiques mais aussi ses ressources et ses potentiels. C’est pourquoi, avant même d’intervenir, ils sont passés maîtres dans l’art de cette déambulation consistant à marcher dans les rues pour se faire voir et aller à la rencontre des acteurs du quartier. L’occasion de consigner ce qui est directement observable : endroits squattés, nature des groupes, classes d’âge, mixité sexuée… Puis, vient la nécessité de croiser cette vision subjective avec l’objectivité des études socio-démographiques chiffrées disponibles. Ce diagnostic, élaboré avec les habitants, les jeunes, les familles et les partenaires, permet de questionner le sens éducatif et social de l’intervention, d’en déterminer les axes, d’évaluer l’intérêt de la présence sur tel lieu et sur tel horaire. L’auteur illustre la méthodologie de l’observation sociale, par des exemples non seulement sur les villes de Chelles, Meaux, Mitry Mory ou la Ferté sur Jouarre, mais aussi au Québec, à New York, en Inde du sud ou encore au Japon.

Jacques Trémintin


Dans le même numéro