N° 885 | Le 22 mai 2008 | Dossiers

Soutenir les femmes chinoises qui se prostituent

Katia Rouff

Le Lotus Bus, de Médecins du Monde, assure des permanences pour les femmes chinoises qui se prostituent à Paris. À ces personnes isolées, ne parlant pas le français, il propose un programme de réduction des risques, d’accès aux soins et aux droits.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner