N° 821 | Le 14 décembre 2006 | Dossiers

Séance d’hypnose : être au plus près du corps

Propos recueillis par Katia Rouff

Thème : Toxicomanie

Jean-Marc Benhaïem [1], médecin, aide les personnes souffrant d’addiction à s’en libérer par l’hypnose. Elle permet de renouer avec son corps tout en cessant de lui infliger des souffrances

[1Jean-Marc Benhaïem est médecin à Paris en Centre d’évaluation et de traitement de la douleur, responsable du Diplôme universitaire d’hypnose à Paris VI et consulte au cabinet Hypnosis

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

« Il est de bon ton, depuis quelque temps, de discréditer la psychanalyse »

Entretien avec Michel Hautefeuille, psychiatre, psychanalyste et responsable du service de prise en charge des toxicomanes à l’hôpital Marmothan

Lire la suite…

« L’hypnose offre la possibilité d’expérimenter un état modifié de conscience, sans produit »

Christian Miel a dirigé un centre spécialisé de soins pour toxicomanes pendant huit ans.
Il est actuellement directeur d’un établissement de l’association Montjoie du Mans

Lire la suite…

L’hypnose pour sortir de la toxicomanie ?

Longtemps négligée, puis réhabilitée sous l’impulsion des Américains, l’hypnose peut-elle aider certaines personnes à se libérer de leurs addictions, notamment de la toxicomanie, et réussir là où la psychanalyse aurait échoué ?

Lire la suite…