| Dossiers

RSA : l’enjeu de l’accompagnement

Marianne Langlet

Thème : Insertion

La loi sur le revenu de solidarité active est définitivement adoptée. Dès le mois de juillet 2009, il remplacera le revenu minimum d’insertion et l’allocation parent isolé. En plus d’une incitation financière à la reprise d’emploi, le dispositif est tenu de proposer un accompagnement vers et dans l’emploi à ses bénéficiaires. Quel sera cet accompagnement ? Quel rôle auront les travailleurs sociaux dans ce dispositif ? Quels sont les résultats des expérimentations en cours ? Petit tour d’horizon sur trois départements

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

RSA et Pôle emploi, un cocktail explosif ?

Le revenu de solidarité active s’inscrit dans une autre réforme, celle de l’Agence nationale pour l’emploi qui, en fusionnant le 5 janvier 2009 avec les Assédic, devient le Pôle emploi. Quelles
seront les conséquences de cette évolution sur le RSA ?

Lire la suite…

« L’accompagnement, même s’il est nécessaire, est difficile à vivre »

Phillipa Gomez a bénéficié d’un accompagnement qu’elle juge « sur mesure » dans le cadre de son RMI. Elle l’a gardé lors de son passage au RSA. Ainsi, il apparaît que lorsque les moyens étaient au rendez-vous pour l’accompagnement RMI, ils profitent aujourd’hui au RSA. En revanche, là où l’accompagnement était absent, comme cela est le cas pour plus de la moitié des bénéficiaires du RMI, le RSA souffre des mêmes lacunes

Lire la suite…