Le 6 mars 2003 | Dossiers

Portrait d’un engagement

Cédric Morin

Psychologue, Amina Rahali fait un parcours représentatif de la jeunesse cultivée algérienne qui a grandi pendant la guerre civile. Depuis ses années étudiantes jusqu’à son poste dans une association d’aides aux femmes battues, son histoire est marquée par un engagement auprès des plus malheureuses, dans un contexte où se mêlent intervention sociale et engagement militant

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner