N° 988 | Le 7 octobre 2010 | Dossiers

Les jeunes majeurs en péril, l’Etat se désengage

Mariette Kammerer

Thème : Insertion

Lorsque Valérie Giscard d’Estaing avait abaissé en 1974 l’âge de la majorité de 21 à 18 ans, des décrets étaient naturellement venus garantir la protection des jeunes majeurs en mal d’insertion sociale. Depuis, le paysage s’est peu à peu dégradé, l’Etat se désengage de la protection des jeunes majeurs en difficulté et abandonne cette responsabilité aux Départements. Une politique lourde de conséquences sur le terrain pour les travailleurs sociaux, les juges des enfants et surtout les jeunes privés de ce soutien. Certains départements tentent de répondre à leurs besoins par des dispositifs innovants.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Rappel juridique et historique sur la prise en charge des jeunes majeurs

Le décret du 18 février 1975, pris suite à l’abaissement de l’âge de la majorité de 21 à 18 ans, crée une protection judiciaire (PJM) pour les jeunes majeurs jusqu’à 21 ans, prise en charge par la PJJ. Le gouvernement souhaite abroger ce décret mais ce (...)


De la confiance et des moyens !

Entretien avec Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny.

Lire la suite…

L’ONED pointe les difficultés des jeunes issus de la protection de l’enfance

L’Observatoire national de l’enfance en danger (ONED) a rendu en décembre 2009 un rapport intitulé Entrer dans l’âge adulte, la préparation et l’accompagnement des jeunes en fin de mesure de protection. Ce rapport présente un diagnostic et fait des propositions pour favoriser le passage vers l’autonomie et la vie adulte des jeunes issus de la protection de l’enfance.

Lire la suite…

Jeunes majeurs : quand les départements innovent

Certains départements mettent en place des dispositifs innovants pour répondre aux besoins des jeunes majeurs.

Lire la suite…

Les jeunes majeurs en péril, l’État se désengage

L’État se désengage de la protection des jeunes majeurs en difficulté et abandonne cette responsabilité aux Départements. Une politique lourde de conséquences sur le terrain pour les travailleurs sociaux, les juges des enfants et surtout les jeunes privés de ce soutien. Certains départements tentent de répondre à leurs besoins par des dispositifs innovants.

Lire la suite…