N° 785 | Le 16 février 2006 | Dossiers

Le signalement des mineurs étrangers

Françoise Duras

Claire Jouanneau, chef de service à Hors la rue, considère qu’il faut distinguer le « danger avéré » du « danger potentiel » et prendre le temps de réunir les éléments qui légitimeront le signalement et permettront que la mesure de placement profite au jeune.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner