Le 4 septembre 2008 | Dossiers

La précarité à la campagne, une dure réalité

Marianne Langlet

Thèmes : Politique sociale, Précarité

La situation économique de certains paysans est souvent dramatique, mais à la campagne la pauvreté touche également des ouvriers victimes de fermetures d’usine, des jeunes au chômage, des néoruraux endettés, des handicapées vivant avec les minima sociaux ou des personnes âgées touchant de petites retraites. À la précarité s’ajoutent l’isolement et un sentiment d’abandon que des associations ou des services sociaux essaient de rompre.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

La détresse des agriculteurs

Témoignage de Françoise Maheux conseillère en économie sociale et familiale au sein de la Mutualité sociale agricole de Loire-Atlantique, de 1985 à 1999, elle témoigne de son expérience dans un ouvrage [2].

Lire la suite…

Une pauvreté longtemps méconnue

Dans son étude, le sociologue Alexandre Pagès révèle des situations d’extrême dénuement, mais repère cependant des initiatives articulant insertion de personnes en difficulté et développement local. Il appelle le secteur médico-social à travailler en réseau tout en conservant une relation personnalisée avec les usagers.

Lire la suite…