| Dossiers

La pension de famille Batignolles

Katia Rouff

Thème : Logement

L’association des Cités du Secours catholique, dans le cadre de ses résidences sociales, a ouvert une pension de famille en décembre 2001. Elle accueille 24 personnes — certaines ont connu la rue ou les accueils d’urgence — dans un ancien hôtel réaménagé en plein cœur de Paris. Un lieu où les résidents sont autonomes mais entourés

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Les pensions de famille, une solution pour des personnes en difficulté

Des habitations communautaires de petites tailles ont été créées pour permettre à des personnes en phase de désocialisation de renouer des liens avec la société. Ce sont des lieux d’hébergement où ils peuvent rester sans limite de temps. Ils y trouvent un ou des hôtes qui leur donnent le coup de main nécessaire pour revivre dignement

Lire la suite…

Christian, résident de la pension de famille Batignolles

Même s’il a vécu « la descente aux enfers », cet ancien chef de cuisine gastronomique n’a jamais cessé de lutter au cours de ses onze années de galère. Aujourd’hui, dans un « lieu petit et extraordinaire, il se remet en position normale dans la société »

Lire la suite…