N° 757 | Le 16 juin 2005 | Marianne Langlet | Dossiers

La loi Sarkozy a précarisé la prostitution

La répression pousse à la clandestinité

Thème : Prostitution

Nicolas Sarkozy avait promis un bilan. Deux ans après l’application de la loi de sécurité intérieure (LSI), les associations présentes sur les lieux de prostitution s’en sont chargé ! Leur constat est un cri d’alarme : harcèlement policier, isolement, violences, les prostitué(e)s sont désormais la cible d’une répression multiforme qui les pousse à la clandestinité.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

« On fait du travail de pompier à longueur de semaine »

Entretien avec Monique Michaëlis, coresponsable de l’association de santé communautaire Grisélidis [2] à Toulouse.

Lire la suite…