N° 1226 | du 3 avril 2018

Critiques de livres

Le 3 avril 2018 | Jacques Trémintin

L’humain d’abord

Jean-Louis Deshaies et Lætitia Delhon


éd. EHESP, 2017, (208 p. – 17 €) | Commander ce livre

Thème : Direction

Jean-Louis Deshaies a de fortes convictions qu’il défend résolument dans ce dialogue avec Lætitia Delhon, comme il le fait en tant que consultant auprès des établissements qui font appel à lui. Son diagnostic portant sur le mal-être dans le secteur social et médico-social énumère bien des réalités quotidiennes : l’hyper hiérarchisation des fonctions, l’aseptisation par les normes, la déshumanisation par le manque de respect et de considération, les stratégies d’évitement des problèmes par d’empilement d’outils, de procédures et de protocoles.
Ses propositions sont multiples et diversifiées : le management doit s’appliquer d’une manière participative (en cherchant l’adhésion des différents acteurs), proactive
(préférant l’innovation à la routine), co-constructive (intégrant toutes les compétences disponibles), de proximité (au plus près du terrain) et subsidiaire (utilisant largement la délégation de pouvoir). Effectivement, il y a loin de la coupe aux lèvres entre l’état des lieux et l’objectif visé. Mais l’auteur reste résolument optimiste : il y a toujours des axes de progrès à cultiver entre d’un côté ce qui existe et de l’autre ce qui fonctionne bien, ce qui ne sert à rien et ce qui pourrait être amélioré mais aussi entre ce qui n’existe pas et ce qui pourrait être créé : vaste programme que l’auteur s’attache à détailler.


Dans le même numéro

Critiques de livres

Jean-Sébastien Alix, Didier Bertrand, Jean-Marc Brun, Michel Chauvière, Gabrielle Garrigue

Debout pour nos métiers du travail social !