| Dossiers

L’expérience des unités de vie familiale à la prison des femmes de Rennes

Nathalie Bougeard

Thème : Prison

Pour permettre aux détenues condamnées à de longues peines de recevoir leur famille ou leurs proches, le ministère de la Justice a ouvert en septembre 2003 trois appartements sur le site de la prison des femmes de Rennes. Alors que le Garde des Sceaux a récemment annoncé la généralisation de ce dispositif à l’ensemble des autres centres pénitentiaires, ce dossier constitue l’occasion de découvrir leurs fonctionnements et de dresser un premier bilan

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Témoignages de détenues

Leurs familles ne les ont pas laissé tomber. Fortes de cette chance, les condamnées à de longues peines attendent leur UVF avec une grande impatience et les préparent avec soin. Grâce à ces moments d’intimité avec leurs proches, la plupart d’entre elles retrouvent un nouveau souffle

Lire la suite…

« La mission fondamentale du personnel, c’est l’observation, pas la surveillance »

Nommée au centre de détention en mars 2004, Alexandra Nicolay, directrice adjointe de la prison des femmes de Rennes détaille sans langue de bois les effets de la mise en place des unités de vie familiale

Lire la suite…

Témoignages des surveillantes, Brigitte Marchand et Hélène Fournier

La mise en place d’un service spécifiquement dédié aux unités de vie familiale a contribué à modifier la fonction mais aussi le travail concret des surveillantes

Lire la suite…