N° 914 | Le 29 janvier 2009 | Dossiers

IME : à nouveau public, nouvelles méthodes

Philippe Gaberan

Thème : Institution

L’exemple de la petite Sarah, qui partage sa semaine entre un IME, une CLIS et une nounou montre combien les IME appartiennent aujourd’hui à un réseau d’accueil et de soins capable d’une prise en charge sur mesure. Même si beaucoup reste encore à faire.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

L’internat en alternance pour une meilleure autonomie


L’institut médico-éducatif Alternance à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine) accueille seize adolescents autistes. Dans ce lieu de vie familial situé au cœur de la ville, chacun progresse, s’épanouit et s’autonomise. Dans la bonne humeur, le plus souvent.

Lire la suite…

La révolution tranquille des IME

L’institut médico-éducatif (IME) l’Alternance à Bourg-la-Reine, dans le département des Hauts-de-Seine, est bien une illustration des changements dans les pratiques professionnelles et les modes d’accompagnements éducatifs menés au sein de ce type de (...)