Le 30 septembre 2004 | Dossiers

Faut-il accepter des caméras dans les établissements ?

Jacques Trémintin


Ne pas accepter la presse c’est risquer d’entretenir le fantasme des institutions qui ont quelque chose à cacher, lui ouvrir les portes sans précaution cela peut prêter le flanc au sensationnalisme. L’institut de rééducation des Landettes à Saint-Nazaire a tenté l’expérience d’accueillir la télé

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner