N° 1315 | Le 12 avril 2022 | Critiques de livres (accès libre)

Du bâtiment au social : éducateur, un charpentier au quotidien

Antoine Passerat


Auto-édition, 2021, (218 p. – 17 €) | Commander ce livre

Thèmes : Prévention spécialisée, Éducateur

Ce que l’expérience apprend

Parler de son parcours professionnel, de sa pratique, de ses convictions… Antoine Passerat en avait très envie. Il en a conçu un livre qu’il décrit lui-même comme un patchwork sans ordre chronologique, se déployant au gré de ses souvenirs. Il commence sa vie d’adulte en apprenant le métier de charpentier. Un jour, il quitte son emploi et s’engage dans un stage de découverte de deux semaines en foyer occupationnel. Il n’en ressortira que huit ans après. Des métiers carrément aux antipodes ? Pas forcément, tant proposer des bases éducatives c’est comme travailler aux fondations d’un bâtiment, prévenir le danger pour un usager se rapproche d’une mise hors d’eau et accompagner le projet de vie c’est prendre soin des finitions ! Il engage des formations. Après le secteur du handicap adulte, il se tourne vers la prévention spécialisée. Arpenter les rues lui semble alors bien plus vertigineux que son ancien travail au-dessus du vide. De ses années d’expériences, il en tire toute une série de certitudes en lesquelles bien des professionnels se retrouveront. Partir non de l’échec de la personne accompagnée, mais de ce qu’elle a réussi. Mettre de côté cette prétention à tout savoir et à avoir la réponse à tout. Renoncer à vouloir le contrôle de la relation. Ne pas chercher à faire bouger autrui, surtout s’il n’est pas prêt à le faire, mais toujours rester à ses côtés.

Jacques Trémintin


Dans le même numéro