N° 1270 | du 31 mars 2020

Critiques de livres

Le 31 mars 2020

Des silences et des cris

Arthurine Vincent


Éd. La danse des Mouettes, 2018, (160 p. – 28 €) | Commander ce livre

Thèmes : Psychiatrie, Hôpital

Chronique de la folie

Quel est donc le quotidien d’un hôpital psychiatrique ? Ces vingt-cinq textes, écrits dans un style épuré et fort, nous font partager ces troubles psychiques si difficilement représentables. Il y a celui qui se retrouve là, après s’être jeté d’un pont. C’est un double miraculé : non seulement il a survécu de sa chute, mais la voiture roulant à grande vitesse qui l’a percuté l’a épargné. Il passe beaucoup de temps à la fenêtre de sa chambre : il s’est donné la mission de regarder le parking en comptant le nombre de voitures rouges puis le nombre de voitures grises qui en sortent. Et puis, il y a Michel, cet homme d’une soixantaine d’années qui passe son temps à uriner dans toutes pièces pour marquer son territoire. Son voisin de chambre ne lui parle pas, mais il le comprend, réussissant à lire dans la tête des autres. « Dégage, tu me dégoutes, sors de moi », répète inlassablement Lucienne recroquevillée sur son lit. Installé dans la chambre de l’angle, son occupant crie d’une voie ferme, mais sans agressivité : « je suis l’homme de l’angle, vous me devez respect, prosternez-vous.  » De temps en temps Agnès ou plus rarement Camille se mettent à hurler brisant la routine. Bien sûr, ces portraits ne peuvent qu’intriguer. Mais, au-delà de cette réalité qu’on a bien du mal à partager avec ces âmes étranges, perce une humanité qui touche et émeut autant qu’elle peut perturber et déstabiliser.

Jacques Trémintin


Dans le même numéro

Critiques de livres

Mathieu Bellahsen et Rachel Knaebel,

La révolte de la psychiatrie

Claude Deutsch

Je suis fou et vous ?