Le 30 novembre 2006 | Dossiers

Coordinateurs sociaux en commissariat et en gendarmerie

Bruno Crozat

Thème : Travail social

D’ici la fin de l’année, quinze nouveaux coordinateurs sociaux s’installeront dans un commissariat ou une gendarmerie pour ajouter un traitement social à la prise en charge policière. Au total, une cinquantaine de postes existent en France. Alliance contre nature ou vraie solution ? La police et le travail social font-ils bon ménage ? Retour sur une expérience qui a débuté en 1989.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

À l’épreuve du temps

Le travail de coordination sociale dans les commissariats a débuté il y a plus d’une quinzaine d’années sous l’impulsion du commissaire Luc Rudolph. L’extension de ces postes a davantage procédé de l’empirisme. Aujourd’hui, l’expérience semble avoir fait ses preuves et se développe.

Lire la suite…