N° 1257 | Le 17 septembre 2019 | Propos recueillis par Rozenn Le Berre | Dossiers

Entretien avec Marie Loison-Leruste et Gwenaëlle Perrier • (Re)penser les pratiques au prisme du genre

Thèmes : SDF, Exclusion

Penser l’accueil des personnes sans domicile au prisme du genre permet de prendre conscience des violences spécifiques vécues par les femmes et de questionner les représentations des professionnel·le·s qui les accompagnent.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Reportage • Reprendre pied

À Lorient, la résidence Le Safran accueille au sein de son hébergement collectif des femmes seules ou avec leurs enfants. Un endroit calme et sécurisé pour échapper aux violences de la rue.

Lire la suite…

Femmes sans domicile • Les invisibles ?

Invisibles : l’adjectif est courant pour désigner les femmes sans domicile. Pourtant, de nouveaux dispositifs ouvrent régulièrement générant un écho médiatique qui impacte au-delà de la sphère du travail social. Effets d’annonce ou réelle prise en compte de ces femmes ?

Lire la suite…