N° 1243 | Le 22 janvier 2019 | par Mariette Kammerer | Angle droit

Protection de l’enfance • À l’écoute de l’enfant en danger

Thèmes : Protection de l’enfance, Pratique professionnelle

En septembre dernier, le Groupement d’intérêt public enfance en danger (Giped) a échappé de peu à une baisse de dotation de l’État qui aurait remis en cause son fonctionnement. Une occasion de revenir en détail sur le fonctionnement du Gip, composé d’un service d’accueil téléphonique, le 119, et d’un observatoire de la protection de l’enfance.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner