L’Actualité de Lien Social RSS


► Billet de Vince • Du coup, ne pas perdre le fil

Ce matin en me levant, j’ai découvert avec effroi que le pot à café de la maison était vide. Du coup, ça m’a fait penser que je devais acheter du café pour ma réunion de 10 h 30 avec un partenaire. Du coup, ça m’a aussi rappelé que j’avais une autre réunion demain à 15 h 00 avec un second partenaire qui m’agace particulièrement. Du coup, je me suis souvenu que je devais rappeler un troisième partenaire insupportable qui attend de mes nouvelles depuis 15 jours. Du coup, j’ai réalisé que j’avais peut-être besoin de vacances. Du coup, je me suis rappelé que les dernières vacances que j’ai eues avaient été finalement assez peu ensoleillées. Du coup, je me suis dit que ce n’est pas plus mal parce que le soleil ça abîme quand même vachement la peau. Du coup, j’ai scruté ma peau et j’ai découvert un grain de beauté un peu suspect. Du coup, j’ai compris qu’il fallait peut-être que j’aille consulter. Du coup, j’ai ressenti un peu d’agacement parce que le médecin du travail n’avait rien remarqué lors de ma visite la veille. Du coup, j’en ai déduit que cela n’avait sans doute aucun lien avec le travail. Du coup, je me suis fait la réflexion qu’il fallait peut-être que j’arrête de faire des liens chelous comme ça tout le temps. Du coup, je me suis mis en tête un truc qui n’a strictement rien à voir puisque j’ai envisagé d’aller laver ma voiture de service. Du coup, j’ai un peu pris peur en constatant le temps que je perdais dans mes pensées alors que j’avais du café à acheter et une voiture à laver. Du coup, j’ai fait un mail à ma secrétaire pour l’informer que j’aurais un peu de retard. Du coup, j’en ai profité pour consulter mes autres mails. Du coup, je suis tombé sur un mail du partenaire que je ne supporte pas qui annulait la réunion du lendemain. Du coup, j’ai renvoyé un second mail à ma secrétaire pour l’informer du changement d’organisation. Du coup, elle m’a répondu qu’elle en prenait bien note mais qu’elle venait également de recevoir un appel du premier partenaire qui annonçait son absence à la réunion prévue le matin même. Du coup, je me suis dit que ça me laissait finalement un peu plus de temps puisque je n’avais plus que ma voiture à laver et que je pourrais acheter du café un autre jour. Du coup, ça m’a rappelé que je n’avais toujours pas bu mon café puisque je n’en avais toujours pas à la maison. Du coup, ça m’a un peu énervé. Du coup, j’en ai naturellement profité pour râler sur les partenaires, surtout sur ceux que je n’aime pas d’ailleurs. Du coup, je suis parti au boulot de mauvaise humeur. Du coup, contrairement à certaines idées reçues, j’en ai conclu que ce n’est pas forcément le café qui énerve. Du coup, je me suis arrêté acheter du café puis je suis allé laver ma voiture. Du coup, à la station de lavage, je suis tombé sur mon troisième partenaire, le pénible à qui j’ai oublié de répondre depuis quinze jours. Du coup, il m’a forcément demandé quelles suites je comptais donner à sa demande. Du coup, je me suis senti con. Du coup, j’ai bafouillé une excuse bidon en trifouillant mon sac de courses. Du coup, en voyant mes paquets de café dans le sac, il m’a proposé qu’on aille en boire un vite fait. Du coup, j’ai dit oui.