L’Actualité de Lien Social RSS


🎥 Documentaire - « 1945 la République des enfants perdus »

Réalisé par Frédéric Tonolli (2019 – 52’)
Alors qu’en mars 1944, l’Allemagne nazie envahit son allié Hongrois et procède à la déportation de 440 000 juifs, Gábor Sztehlo, un petit pasteur luthérien, rebelle à la hiérarchie et l’ordre de son église, met en place une véritable organisation clandestine. Il ouvre trente-deux refuges permettant de sauver deux milles enfants juifs.
Au printemps 45, Sztehlo crée Gaudio (joie en latin) Polis (cité en grec) ouvert sans aucune distinction aux orphelins juifs, convertis, chrétiens, sans religion. Cette communauté de 250 enfants et d’une cinquantaine d’adultes fonctionnera sur le modèle d’une République d’enfants dotée de sa Constitution, de ses ministres élus, de ses journaux, de sa monnaie (indexée sur le prix d’un ticket de tramway). La pédagogie nouvelle inspirée de Platon et de Rousseau y est à l’œuvre et la liberté de religion la règle, la libre parole devant être source de discussions et de réflexions.
En 1951, le régime stalinien y met un terme, après le refus de Gábor Sztehlo de troquer le poste de directeur fonctionnaire grassement payé qui lui est proposé contre l’abandon de la société idéale à laquelle il aspirait tant. Les petits vagabonds qu’il avait recueillis dans la rue n’eurent d’autre choix que d’y retourner.
Soixante-dix ans après, ils n’ont pas oublié, se retrouvant chaque 28 mai devant la tombe de « Gabor le petit père ».
Il faut à tout prix voir ce magnifique documentaire qui, en rendant hommage à un pionnier oublié qui développa en Hongrie une utopie proche de celle Janus Korczak en Pologne, constitue un véritable hymne à la fraternité et à la solidarité au-delà des différences nationales et religieuses.
La version en Replay jusqu’au 15 décembre : à surtout ne pas rater !

Le replay :
https://www.france.tv/france-5/la-case-du-siecle/2049611-1945-la-republique-des-enfants-perdus.html

La bande annonce :