N° 748 | du 7 avril 2005 | Numéro épuisé

Critiques de vidéos

Le 7 avril 2005 | Francis Duquel, sexologue et Michèle Pétrin, médecin

L’éducation à la sexualité : au-delà du malaise et des appréhensions

Jacques Trémintin

ANTHEA
7 place aux herbes
BP 219
83006 Draguignan Cedex
Tél. 04 94 68 98 4

Thème : Sexualité

Trop souvent l’éducation à la sexualité s’identifie à la génitalité et se limite à la prévention. Bien d’autres aspects peuvent pourtant être abordés : le biologique s’accompagne des implications psychoaffective, sociale, morale ou relationnelle. Autre risque, y voir surtout un problème à résoudre. Il faut, en la matière, dépasser la simple transmission de connaissances pour aborder la dimension affective, l’intervention prescriptive pour la démarche réflexive. Aborder cette question avec des adolescents et des adolescentes c’est peut-être commencer à leur apprendre à mieux se parler entre eux. Les jeunes traitent souvent cette question en terme d’agir plutôt que de sentiment. Leurs interrogations portent aussi sur l’homophobie, la notion de performance, la masturbation ou encore l’approche du plaisir. Ce qui compte avant tout c’est bien que les jeunes apprennent non pas la sexualité, mais à mieux comprendre leur sexualité.