Le 13 décembre 2007 | Décryptage

Vers la pénalisation croissante du travail social ?

Joël Plantet

Récemment, des intervenants ont été mis sur écoute de longs mois avant d’être interpellés, puis relâchés. Leur crime ? Avoir travaillé auprès de personnes en transit, sans papiers, vulnérables. Le travail social serait-il placé sous surveillance ?

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner