N° 507 | Le 11 novembre 1999 | Dossiers

Une voie médiane à privilégier

Propos recueillis par Guy Benloulou

L’accueil temporaire des personnes handicapées apparaît aujourd’hui comme une nécessité, adaptée aux nouvelles problématiques sociales et à l’évolution de la cellule familiale… Les familles souffrent du manque de choix et de liberté que leur offrent les administrations (CDES, COTOREP) qui leur imposent des solutions uniques. Entretien avec Jean-Jacques Olivin, président du Grath [1]

[1Grath - BP 30245 - 56602 Lanester. Tél. 02 97 65 12 34

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner