N° 890 | Le 26 juin 2008 | Décryptage

Une éducation sans gifle ni fessée

Joël Plantet

Il est temps d’interdire tout châtiment corporel, y compris la fessée à la maison, estime le Conseil de l’Europe, campagne de sensibilisation à l’appui. Dix-huit pays européens sur quarante-sept ont déjà inscrit l’interdiction dans la loi. Pas encore la France

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner