N° 822 | Le 21 décembre 2006 | Fabrice Dimier | Dossiers

Shuto Orizari, la terre promise des Roms

En 1996, Shuto Orizari, en banlieue de la capitale de la république de Macédoine, devient la première communauté européenne rom autonome. Avec 75 % de Roms, un maire rom, le romani comme langue officielle, la ville tient lieu de foyer pour ce peuple nomade. Entre ghettoïsation et modèle d’autogestion, cet exemple concentre espoirs et difficultés liés à l’évolution des tziganes. Reportage.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner