N° 1159 | Le 19 mars 2015 | Joël Plantet | Décryptage

Sexe, abus,traumas et indifférence

Stop au déni : un sombre rapport révèle les lacunes graves de la prise en charge des victimes d’abus sexuels pendant l’enfance ; celles-ci ont été «  abandonnées, incomprises, en proie à des souffrances psychiques atroces  », sans pouvoir obtenir protection ni justice.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner