| Dossiers

Sans-papiers : un accompagnement de plus en plus difficile

Marianne Langlet

Thème : Immigration

Interventions policières dans les centres d’hébergement, gardes à vue de travailleurs sociaux et de bénévoles, arrestations de sans-papiers dans des structures sociales, la lutte contre l’immigration clandestine bouscule les fondamentaux du travail social et questionne les pratiques. Les travailleurs sociaux peuvent se mobiliser et dénoncer ces méthodes ou courber le dos et… attendre que cela passe ?

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

« Nous demandons que ces interpellations ne se passent pas au sein des structures »

Entretien avec Nicole Maestracci, présidente de la fédération nationale des associations des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars)

Lire la suite…

Emmaüs : histoire d’une intervention policière

La communauté Emmaüs de Marseille a été perquisitionnée par la police, son responsable placé en garde à vue et l’assistante sociale interrogée. Récit d’un face à face douloureux.

Lire la suite…

L’avis du Conseil supérieur du travail social

Trois militants bénévoles d’associations engagées auprès des exilés du Pas-de-Calais ont été interrogés, le 25 février, par la Police aux frontières (PAF) sur commission rogatoire d’un juge d’instruction. Un jeune adulte a été interpellé le 20 février dans (...)


« Nous avons un déficit de connaissances en droit des étrangers »

Témoignage de Boualem Hamadache, assistant social de polyvalence et syndicaliste Sud au conseil général de Seine-Saint-Denis

Lire la suite…