| Dossiers

SDF, l’urgence sans fin

Marianne Langlet

Thème : SDF

Les centres d’hébergement d’urgence proposent un abri pour une nuit dans la perspective d’orienter la personne vers une structure adaptée de plus long séjour. Or aujourd’hui, ces orientations sont impossibles car le dispositif est engorgé et les centres d’hébergement d’urgence saturent à leur tour

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

« L’urgence sociale est à la fois un outil d’assistance et de punition »

Stéphane Rullac a travaillé pendant trois ans en tant qu’éducateur spécialisé dans les maraudes du Samu social. Il est désormais doctorant en anthropologie à l’EHESS, responsable de formation dans une école supérieure du travail social et l’auteur de Critique de l’urgence sociale

Lire la suite…

SDF : tous les chemins ne mènent pas à un toit

Derrière le sigle réducteur de SDF, des hommes et des femmes tous différents, tous uniques, chacun avec son histoire, son parcours. L’accompagnement, dès lors, ne doit-il pas, s’il veut réellement aboutir, s’écarter d’un modèle unique, trop normalisateur ?

Lire la suite…

Le centre de stabilisation, un nouveau concept

Nés de la polémique des tentes, les centres de stabilisation sont de nouvelles structures d’hébergement sans limitation de durée. L’accompagnement redevient alors possible même si les chances de trouver un logement sont toujours aussi minces !

Lire la suite…

Les témoignages de Xavier, Eric et Daniel

« Je suis à la rue depuis deux ans et demi, trois ans. Je suis arrivé en France pour poursuivre mes études en thèse. Vu les restrictions des nouvelles lois françaises sur l’immigration, je suis devenu un sans-papiers. La préfecture a refusé de me (...)