N° 931 | Le 4 juin 2009 | Dossiers

« Réinjecter de l’humain pour redonner de la vie aux institutions »

Propos recueillis par Jacques Trémintin

En cherchant de plus en plus à standardiser les prises en charge, les institutions sociales et médico-sociales s’éloignent des rapports humains qui pourtant fondent leur action. Jean-Michel Abry [1], directeur de MAS, en appelle à la résistance pour ouvrir une troisième voie.

[1Après ses diplômes de moniteur-éducateur, d’éducateur spécialisé et de chef de service, Jean-Michel Abry a suivi le 3ème cycle de management stratégique à l’Institut français de gestion de Lyon, institut de référence des dirigeants de PME

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner