Le 29 septembre 2005 | Décryptage

Refuser les expulsions de lycéens

Joël Plantet

Subrepticement, la politique à l’égard des sans-papiers est devenue plus répressive, l’objectif avoué étant d’augmenter massivement — de 50 % — les expulsions. De jeunes lycéens ayant commencé à bâtir leur vie en France se voient expulsés à leur majorité. Plus qu’avant, la résistance s’organise

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner