N° 1096 | Le 7 mars 2013 | Décryptage

Redonner espoir à la jeunesse

Joël Plantet

Indicateur parmi d’autres soulignant la gravité de la situation, le taux de pauvreté des 18-24 ans est de 22,5 % (40 % dans les zones urbaines sensibles) contre 13,5 % dans le reste de la population. Le plan jeunesse va-t-il corriger quoi que ce soit ?

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner