N° 745 | Le 17 mars 2005 | Décryptage

Quelle vérité statistique pour le sentiment d’insécurité ?

Joël Plantet

La statistique officielle peut-elle être moins partiale, moins univoque ? Le nouvel Observatoire national de la délinquance accepte de complexifier un peu son outil de mesure. De nouveaux moyens, telle l’enquête de victimation, seront davantage employés. Pour l’heure, les tendances indiquent une hausse des agressions, même si le sentiment d’insécurité a tendance à baisser

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner