N° 1047 | Le 26 janvier 2012 | Dossiers

Quelle pratique professionnelle face aux mineurs isolés étrangers ?

Parmi les différents publics qu’accompagnent les travailleurs sociaux, les mineurs isolés étrangers ont un statut à part. Non seulement parce qu’ils sont étrangers et jeunes, avec toute la complexité due à cet âge, mais parce que l’accès à la majorité vient remettre en question tout le travail accompli jusque-là. À dix-huit ans, le jeune peut être expulsé ou retourner à l’errance, quand les mesures dont il bénéficiait s’arrêtent faute de financement. Comment travailler avec cette population si particulière ? Les professionnels s’organisent.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner