N° 681 | Le 9 octobre 2003 | Dossiers

« Pour s’adapter les moyens doivent suivre ! »

Propos recueillis par Guy Benloulou

Pour Edmond Chesnais, chef de service dans un CHRS à Mulhouse, les difficultés des publics sont devenues beaucoup plus lourdes depuis l’ouverture des premiers centres d’hébergement et de réinsertion sociale. Les financements n’ont pas suivi et la formation des personnels non plus. « Faute de moyens, dénonce Edmond Chesnais, la capacité d’accueil du Haut-Rhin nous amène à refuser 60 % des demandes d’admission »

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner