L’Actualité de Lien Social RSS


Médias : faire apparaître les invisibles

Se donner les moyens de rêver d’un monde plus solidaire, et créer un outil pour faire de ce rêve une réalité. A 20 ans, Martin Besson est le créateur de Sans A, un magazine en ligne consacré aux sans abris, sans argent, sans affection, sans avenir… Avec une équipe bénévole de journalistes, photographes, graphistes, il offre une vitrine aux anonymes qui peuplent les trottoirs, les squats, les chambres de bonne, les bidonvilles. Chaque reportage, chaque portrait prend le temps d’une rencontre de qualité. Grace à de belles photos et de beaux textes, derrière les problèmes se dessinent des personnalités riches en débrouille et en dignité.

Au-delà de donner à voir l’histoire de précaires pour briser les a priori et les stéréotypes, l’objectif de Sans A est de devenir un média d’impact. « Grace aux réseaux sociaux, nous pouvons facilement avoir une diffusion importante et être au plus proche du lecteur. Les gens veulent agir, ne pas rester passifs face à l’information. Notre objectif est de les aider à avoir des initiatives généreuses. »

Après un an d’existence, cette entreprise sociale et solidaire parisienne a réuni mi juin 37 630 euros grâce à un crowfunding pour poursuivre son travail de témoignage. « À partir de septembre, nous voulons publier 8 articles et soutenir un projet par mois. Par exemple, si un SDF souhaite suivre une formation, nous allons raconter son histoire et activer la communauté pour qu’il réalise son rêve. » De l’argent, un hébergement, une aide au transport… chacun à son niveau pourra apporter un soutien au projet.
« Nous souhaitons développer des partenariats avec les travailleurs sociaux, eux s’occuperont de l’accompagnement, nous du montage financier ». Sans A, mais plein d’idées et de volonté.

À lire aussi » Pour contribuer…