N° 795 | Le 27 avril 2006 | Marianne Langlet | Dossiers

Mauvais temps pour le regroupement familial

Le droit de vivre en famille, pour les étrangers légalement installés en France, est aujourd’hui mis à mal par la réforme du code de l’entrée et du séjour des étrangers et demandeurs d’asile (CESEDA) entreprise par le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner