Le 20 janvier 2000 | Dossiers

Les tutelles sur des majeurs ou la difficile gestion d’un paradoxe

Propos recueillis par Guy Benloulou

Hubert Brin, président de l’Union nationale des associations familiales

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner